Communication efficace

Tout savoir sur l’intelligence émotionnelle au travail

Concrètement, si je prends pleine conscience de ma peur (de ne pas réussir un dossier complexe, d’être jugé lors d’une prochaine prise de parole en public…), sans la refouler ; si j’écoute mon agacement, sans le nier, alors je m’offre la possibilité de l’apprivoiser et de la gérer, donc d’agir positivement sur elle, en reprenant le dessus.

[SONDAGE] L’intelligence émotionnelle vous évoque :

Autant on entend souvent parler d’intelligence autant l’intelligence émotionnelle sonne un peu « ventre mou » et « magazine féminin ». Pourtant, écouter ses émotions et savoir les gérer peuvent être des compétences clés dans nombre de situations et pour nombre de postes.

Et vous, si l’on vous parle d’intelligence émotionnelle, qu’est-ce que ça vous évoque ?