Manager, se comporter en leader plutôt qu’en chef

Les règles de l’économie semblent évoluer de plus en plus vite. Les modèles de décodage basés sur une analyse du passé ne rendent plus que très imparfaitement compte de cette complexité croissante. La vitesse d’obsolescence des modèles de marché, d’efficacité organisationnelle, des produits, des expertises étourdit. Cette accélération questionne fortement, voire ébranle, les organisations et leur mode de fonctionnement.

Communiquer en mode projet : les erreurs à éviter

Que constate-t-on en termes de communication sur un projet ?

La communication est souvent un axe négligé dans la gestion de projet. Elle n’est pas considérée comme une action prioritaire par rapport aux objectifs techniques d’un projet. Elle est souvent inexistante ou traitée ponctuellement en fonction d’une difficulté rencontrée au cours de projet.

Manager de proximité : comment surmonter les difficultés quotidiennes ?

1. La rédaction Analyses Expert – Vous intervenez beaucoup auprès de managers de proximité, quelles principales difficultés rencontrent-ils au quotidien dans leurs missions d’encadrement ?

La première difficulté rencontrée est intrinsèque à leur statut de manager : du fait même de leur position de relai au sein des organisations, ils sont très souvent pris « en tenaille » entre les attentes de la direction et celles de leur équipe.

L’image professionnelle : quelle importance ?

Nous vivons dans une civilisation de l’image, et l’image que nous véhiculons de nous-même est forte d’enjeux, notamment dans le milieu professionnel.
Avec l’essor du multimédia, nous pouvons dire que le pouvoir de l’image a pris le pas sur le pouvoir des idées. Toutes les personnes qui s’exposent au public (politiciens, philosophes, chercheurs, dirigeants… ) l’ont bien compris qu’elles doivent en un temps record tout à la fois retenir l’attention du plus grand nombre et diminuer le risque d’être « zappées » pour faire passer leur message.
Aujourd’hui, convaincre passe d’abord par l’apparence et l’image que l’on donne de soi.

Comment détecter les mensonges ?

1. Analyses Experts – Est-il possible de contrôler complètement son comportement sans être trahi par ses réflexes ?

Éric Goulard – Les scientifiques ont aujourd’hui la certitude que nous réagissons tous inconsciemment aux émotions. Les micro-expressions du visage sont clairement des signes visibles d’une émotion ressentie. Ces réflexes sont ultrarapides. Leur durée peut aller de 1/2 seconde à 1/20 de seconde. Elles peuvent aussi être subtiles. Dans ce cas, elles apparaissent seulement sur une partie du visage ou alors de manière très faible.

« Innovation et croissance dépendent de la qualité des pratiques managériales », Michel Hervé, P-DG du Groupe Hervé

1. Pensez-vous que les pratiques managériales actuelles soient un frein à l’innovation et à la croissance en entreprise ?
Je pense effectivement, d’expérience, que l’innovation et la croissance de l’entreprise dépendent de la qualité des pratiques managériales.
L’innovation en particulier ne doit pas être cantonnée à quelques équipes dédiées, elle doit devenir une préoccupation de chaque instant et de chaque salarié : ce qui n’est possible que s’il s’éprouve suffisamment autonome pour prendre des initiatives dont il sera seul responsable.

Faut-il vraiment virer tous les managers ?

À 1re vue, cette question paraît inutilement provocatrice et totalement inconsidérée. Comment une entreprise pourrait-elle fonctionner sans managers, sans responsable, sans personne pour donner le cap ? Pourtant, si l’on en croit Gary Hamel et son article « Fisrt, let’s fire all the managers[1] », un tel modèle est possible. C’est en tout cas ce qu’il a décrit pour la société Morning star, entreprise nord-américaine leader sur le marché des sauces tomates.