Vers la fin du management de reporting : faut-il remettre l’Homme au cœur de la stratégie d’entreprise ?

Taylor est mort, vive Taylor ?

Les dernières décennies ont vu les cost killers devenir les rois du business. Evidemment, l’avènement d’un capitalisme financier, la tertiarisation de l’économie et l’accélération des mouvements de concentration ont rendu indispensables les politiques d’optimisation des coûts et de standardisation de l’organisation du travail.

Dans cette nouvelle donne économique et face à une mise en concurrence mondialisée du travail, celui-ci a été perçu comme une variable peu fiable. D’où  la définition d’indicateurs en tous genre pour le contrôler, la mise en place de process standardisés ne laissant plus guère la place à l’autonomie, à la créativité, à l’initiative.

Les chiffres, eux, ne mentent pas. Ils viennent justifier une retaylorisation du travail.