Oser dire non : comment formuler un refus en restant constructif ?

Dans nos sociétés ou tout va toujours plus vite ou tout est toujours plus urgent et important, nous sommes submergés par les demandes qu’elles viennent de notre patron, nos collaborateurs ou de nos collègues. Il nous faut hiérarchiser, faire des choix et parfois dire « non ». C’est là, sur ces trois lettres « N O N » que réside toute la difficulté. Combien de fois avez-nous pensé « NON » au moment de répondre à une demande ? Pourtant, nous nous sommes entendus dire « OUI » ? Un petit OUI sans conviction, de mauvaise grâce, pas congruent, laché à contre coeur mais, nous nous retrouvons, quand même, bel et bien engagés dans une situation compliquée, quasi ingérable. Il s’en suit un mal être, une exaspération, des frustrations et nous nous mettons à en vouloir à nos interlocuteurs et à nous-même. Une situation d’inconfort dont nous sommes seuls responsables.

Evénement : piloter son projet pour en faire une réussite

1 – La rédaction Analyses Expert – Pilote-t-on un projet événementiel de la même façon que n’importe quel projet ?
Pour piloter un projet évènementiel, on fait appel aux outils de gestion de projet, on se met en « mode projet » (identifier les besoins, retroplanning, budget, équipe projet,…). Un événement ne se pilote pas de la même façon puisque l’évènementiel apporte un contexte bien spécifique avec notamment le jour J de l’événement et quoi qu’il arrive vous devez être prêt !

Le développement personnel : quel intérêt pour sa vie professionnelle ?

1. La rédaction Analyses Expert – Pourquoi s’intéresser au développement personnel pour évoluer dans sa vie professionnelle ? Capucine Berliet – Le développement personnel, comme son nom l’indique, a pour objectif de développer ses potentialités et pour se faire il faut avant tout bien se connaître et se reconnaître.

Manager, se comporter en leader plutôt qu’en chef

Les règles de l’économie semblent évoluer de plus en plus vite. Les modèles de décodage basés sur une analyse du passé ne rendent plus que très imparfaitement compte de cette complexité croissante. La vitesse d’obsolescence des modèles de marché, d’efficacité organisationnelle, des produits, des expertises étourdit. Cette accélération questionne fortement, voire ébranle, les organisations et leur mode de fonctionnement.