Pourquoi le 2.0 va enfin permettre de bâtir l’entreprise apprenante

Le concept d’entreprise apprenante n’est pas nouveau et beaucoup s’y sont essayés…en vain. Ce qui devait être un état d’esprit à bien souvent donné lieu à des process rigides. Les démarches de knowledge management se sont rapidement transformées en « stock management » et rares sont les entreprises qui ont réussi à traduire ce concept en avantage concurrentiel !
Pourtant, le changement semble impératif car, pour citer Martin Roulleaux-Dugage : “[…], les entreprises qui survivront au XXIème seront celles qui auront su développer les systèmes d’apprentissages les plus performants […]

Le 2.0 : un facilitateur et un accélérateur de l’entreprise apprenante

1. Comment définiriez-vous l’entreprise apprenante à l’ère du 2.0 ? Qu’est-ce qui doit ou va changer ?
Les technologies du 2.0 apportent une nouvelle dimension à l’entreprise apprenante en ce sens qu’elles permettent aux apprenants, à travers l’usage des réseaux sociaux, des blogs… de se constituer en communautés avant, pendant et après les périodes d’apprentissage. Ce sont donc des nouveaux lieux d’apprentissage pour l’entreprise et ses collaborateurs.

Entreprendre ensemble grâce à la relation humaine

La relation humaine est centrale, c’est le conduit qui alimente le désir d’entreprendre ensemble

L’entreprise est un ensemble de personnes dotées chacune de compétences spécifiques, elles articulent leur savoir-faire, leur expérience et leur niveau de responsabilité pour construire une démarche de croissance. Sans les hommes et les femmes, ressource première de l’entreprise, celle-ci n’existe pas !

« Pas d’entreprise 2.0 … sans organisation apprenante » sur m2ie

Quels types de relations et d’échanges permettront véritablement de relever les défis de l’économie de la connaissance ? S’appuyant sur une étude auprès d’un panel d’entreprises américaines, le cabinet Futurethink souligne dans son livre blanc « Learning et development 2.0 » , qu’une majorité de dirigeants considèrent dorénavant que l’avantage compétitif déterminant repose sur la capacité…

Négociez en mode projet

Interview de Gérard Rodach, consultant-coach depuis 15 ans, il est spécialiste de l’efficacité collective et individuelle, diplômé de Sciences-Po Paris, et de l’INSEAD.

La Rédaction Analyses Experts : Pourquoi apprendre à négocier ?

Gérard Rodach : Le mot « négocier » a une connotation commerciale pour tout un chacun. Pourtant, au quotidien, nous négocions tout : en famille (avec nos proches), dans notre vie sociale (avec notre entourage) et bien sûr dans le monde professionnel, avec nos collègues, notre hiérarchie, nos clients (internes ou externes) et/ou nos fournisseurs.

Dans la vie professionnelle ou privé, tout échange est une négociation acceptée ou subie.