La délégation, au coeur des pratiques managériales

Annie JANIN, coach certifié, praticien PNL et formée à l’Analyse Transactionnelle, a encadré des équipes pendant 10 ans, avant de se spécialiser en Management et Animation de la Formation. Aujourd’hui, elle intervient auprès des managers dans le cadre de la gestion des équipes, de la communication, de l’efficacité personnelle et de la qualité de vie au travail.

Pour EFE, elle anime les formations « Responsabiliser ses équipes grâce à la délégation progressive », « Entretenir et renforcer sa motivation ».

Alors que la productivité et la qualité de vie au travail sont parallèlement à l’ordre du jour, semblant placer les managers face à un antagonisme insurmontable, l’optimisation des délégations est l’outil de management central qui peut concilier ces deux impératifs.

Détails

L’image professionnelle : quelle importance ?

Nous vivons dans une civilisation de l’image, et l’image que nous véhiculons de nous-même est forte d’enjeux, notamment dans le milieu professionnel.
Avec l’essor du multimédia, nous pouvons dire que le pouvoir de l’image a pris le pas sur le pouvoir des idées. Toutes les personnes qui s’exposent au public (politiciens, philosophes, chercheurs, dirigeants… ) l’ont bien compris qu’elles doivent en un temps record tout à la fois retenir l’attention du plus grand nombre et diminuer le risque d’être « zappées » pour faire passer leur message.
Aujourd’hui, convaincre passe d’abord par l’apparence et l’image que l’on donne de soi.

Détails

Comment détecter les mensonges ?

1. Analyses Experts – Est-il possible de contrôler complètement son comportement sans être trahi par ses réflexes ?

Éric Goulard – Les scientifiques ont aujourd’hui la certitude que nous réagissons tous inconsciemment aux émotions. Les micro-expressions du visage sont clairement des signes visibles d’une émotion ressentie. Ces réflexes sont ultrarapides. Leur durée peut aller de 1/2 seconde à 1/20 de seconde. Elles peuvent aussi être subtiles. Dans ce cas, elles apparaissent seulement sur une partie du visage ou alors de manière très faible.

Détails

Devenir une « entreprise libérée » en trois étapes

Et si on arrêtait de manager une entreprise pour les 3% de tirs-aux-flancs qu’elle emploie ? Et si le management, ça n’était plus dire quoi faire à ses équipes, mais favoriser leur prise d’initiative. « […] L’entreprise traditionnelle, pyramidale et hiérarchisée montre ses limites en temps de crise : manque de flexibilité, d’innovation… De plus en plus,…

Détails

Vineet Nayar, le boss qui renverse le management

« Le management par la confiance » et la pyramide inversée de Vineet Nayar Le vice-chairman de HCL Technologies, Vineet Nayar, est l’auteur d’un livre à succès « Employees First, Customers Second » qui renverse les règles du management et pour lequel il reçoit le prix Olivier Lecerf de l’Académie des sciences morales et politiques. Il explique à Luc…

Détails

Pour en finir avec les objectifs | Le Cercle Les Echos

See on Scoop.it – Et si on changeait de paradigme managérial? « Le management par objectif est stérilisant, particulièrement quand il s’agit d’objectifs chiffrés. C’est le moyen qui a été choisi par les entreprises pour industrialiser la production des services, pour la tayloriser. Sa conséquence est peut-être de pouvoir mesurer la production des opérateurs que sont…

Détails

La satisfaction client passe par l’enthousiasme des salariés

Pourquoi les serveurs de Starbucks sont libres de jeter des cafés L’Usine Nouvelle – Vous venez de publier un article qui relie l’enthousiasme des salariés à la satisfaction des clients. Domenico Azzarello – Nous travaillons depuis plusieurs années sur la fidélité des clients, avec comme question sous-jacente, comment améliorer la relation client pour qu’elle participe…

Détails

Richard Collin : « Le management doit évoluer vers le “maillagement” » | Collaboratif-Info

See on Scoop.it – Et si on changeait de paradigme managérial? 1/ Pensez-vous que les pratiques managériales actuelles soient un frein à l’innovation et à la croissance en entreprise ?Richard Collin : De nombreuses entreprises ont d’ores et déjà compris que le passage d’un mode managérial contrôle/commande à un mode reconnaissance/autonomie/transversalité était essentiel. […]    …

Détails

J-F Zobrist, APM : « Innover est interdit à ceux qui pourtant créent la valeur au quotidien »

Désormais expert APM, Jean-Francois Zobrist a, en tant que dirigeant de Favi, transformé cette entreprise industrielle en partant du postulat que la confiance rapporte plus que le contrôle. Il a démontré qu’en laissant le salarié libre sur le comment, l’entreprise était capable de proposer une meilleure création de valeur à ses clients.

Le 26 mars prochain, il interviendra sur le thème de la confiance comme stratégie financière lors de la 2e édition de Vers la fin du management de reporting, la conférence organisée par EFE, en partenariat avec Collaboratif-info. Il répond en attendant à nos 4 questions flash.

1/ Pensez-vous que les pratiques managériales actuelles soient un frein à l’innovation et à la croissance en entreprise ?
Jean-Francois Zobrist :

Détails

Video – HCL Technologies’ Vineet Nayar on how empowering employees to make decisions can foster innovation. – WSJ.com

See on Scoop.it – Et si on changeait de paradigme managérial? Vineet Nayar of HLC Technologies tells the WSJ’s Deborah Kan how empowering employees to make decisions can foster innovation. MarionBx‘s insight: “500 decisions taken in the interface between an employee and a customer are much better than 50 taken at the top” See on…

Détails

« Innovation et croissance dépendent de la qualité des pratiques managériales », Michel Hervé, P-DG du Groupe Hervé

1. Pensez-vous que les pratiques managériales actuelles soient un frein à l’innovation et à la croissance en entreprise ?
Je pense effectivement, d’expérience, que l’innovation et la croissance de l’entreprise dépendent de la qualité des pratiques managériales.
L’innovation en particulier ne doit pas être cantonnée à quelques équipes dédiées, elle doit devenir une préoccupation de chaque instant et de chaque salarié : ce qui n’est possible que s’il s’éprouve suffisamment autonome pour prendre des initiatives dont il sera seul responsable.

Détails

Faut-il vraiment virer tous les managers ?

À 1re vue, cette question paraît inutilement provocatrice et totalement inconsidérée. Comment une entreprise pourrait-elle fonctionner sans managers, sans responsable, sans personne pour donner le cap ? Pourtant, si l’on en croit Gary Hamel et son article « Fisrt, let’s fire all the managers[1] », un tel modèle est possible. C’est en tout cas ce qu’il a décrit pour la société Morning star, entreprise nord-américaine leader sur le marché des sauces tomates.

Détails

Isaac Getz : « L’organisation où les salariés sont libres vaincra toujours les concurrents traditionnels » | Collaboratif-Info

See on Scoop.it – Et si on changeait de paradigme managérial? 1/ Pensez-vous que les pratiques managériales actuelles soient un frein à l’innovation et à la croissance en entreprise ?Isaac Getz : C’est une évidence, car toute innovation commence par une idée partagée. Or l’entreprise traditionnelle n’encourage pas ce partage, voire l’empêche. Quant à la croissance…

Détails

Anthony Poncier, Publicis Consultants : « Les managers doivent devenir des leaders »

Management, 3 questions qui fâchent à Anthony PONCIER, Publicis Consultants

Le 27 mars prochain, il interviendra sur le thème du nécessaire renouveau du leadership lors de la 2e édition de « Vers la fin du management de reporting », la conférence organisée par EFE, en partenariat avec Collaboratif-info

« Devenir un leader plus qu’un manager, c’est savoir coordonner sans centralisme et animer sans hiérarchie, […] un vrai changement de posture à l’heure actuelle »

1/ Pensez-vous que les pratiques managériales actuelles soient un frein à l’innovation et à la croissance en entreprise ?

Détails