Management, et si on innovait… vraiment !

Alors que l’économie de la créativité semble déjà prendre le pas sur l’économie de la connaissance, les entreprises peuvent-elles vraiment se permettre de laisser perdurer un  modèle de management 1.0 fondé sur le command & control ?

Gary Hamel nous l’avait prédit en publiant en 2008 « La fin du management ». Alors que le 2.0 semblait encore réservé au web, il exhortait à réinventer les règles de demain pour rentrer dans le monde de l’économie du savoir et de la connaissance.

Et patatra, le grand gourou du management frappe à nouveau ! Dans son nouvel ouvrage « What matters now [1] », renouveler les règles ne suffit plus. Pour survivre dans un monde de changement permanent, nous n’avons d’autres choix que d’innover. Mais d’innover vraiment !

Et il n’a pas tort. Face à des marchés qui évoluent constamment, créer un changement aussi durable irréversible et empêcher l’entreprise de retourner à ses lourdeurs démocratiques et son organisation en silos est une nécessité absolue. Or, même dans les entreprises les plus innovantes, la tentation est grande de revenir aux bons vieux process et au management par le contrôle. Créer un changement profond est une bataille sans fin.

Lire la suite ici