Réussir le management de son projet : les étapes clés

Avis d’expert par Frédéric Naudé, conseil et formateur en management et organisation.  

Chef de projet, nous l’avons tous été une fois dans notre vie privée : réaliser des travaux conséquents chez soi, organiser un voyage qui sort de l’ordinaire… Pour réussir un projet appliquons à notre vie professionnelle ce que nous nous appliquons à titre privée même si l’ampleur peut être tout autre.

Tout d’abord, vous avez une idée. Vous en validez l’opportunité avec votre entourage avant d’aller plus loin. Par exemple, est-ce que nous voulons acheter une maison ou rester en appartement. L’étape d’opportunité constitue la première étape d’un projet.

Une fois, cette première décision prise, il s’agit de bien cadrer votre projet. Dans cette étape, il sera important de s’accorder tous sur les objectifs, d’approfondir son besoin (combien de chambres, une piscine…), d’en valider la faisabilité (une brève étude de marché peut notamment nous permettre d’évaluer l’enveloppe nécessaire ; pourrons-nous mener ce projet en même temps que le nouvel enfant à naître…) et enfin de se concerter et de détailler l’organisation à mettre en place (quel planning, qui va faire quoi…). Il est important de s’assurer que le chef de projet aura la disponibilité et les délégations suffisantes, que l’ensemble des parties s’engageront dans le projet (tonton sera-t-il par exemple prêt à vous aider dans la conduite des opérations). Évidemment, il faudra peut-être vendre votre projet (par exemple auprès de vos enfants ou plus sérieusement auprès d’éventuels financeurs).

Si vous confiez des travaux à un fournisseur, sous-traitant, partenaires, il faudra formaliser ce que vous attendez d’eux dans un cahier des charges. Il s’agira de détailler davantage votre besoin tout en vous laissant une certaine souplesse.

Après, il s’agira de mettre en place les réunions nécessaires, les points téléphoniques… pour communiquer entre tous et d’assurer un suivi précis et régulier du projet en délais, en coûts, en qualité principalement, mais aussi en charge pour s’assurer de la disponibilité des acteurs, de prévoir les risques et de mettre en place des mesures préventives ou correctives en cas de déclenchement. L’étape de cadrage a été essentielle pour s’assurer du périmètre du projet.

Toutefois des changements peuvent arriver, il est essentiel de mettre en place un processus de gestion des modifications pour bien en mesurer les impacts car plus vous avancez plus revenir en arrière peut vous être coûteux, retarder le projet ou dégrader la qualité du produit final. Vous attendrez également des différents acteurs un reporting synthétique vous permettant de prendre les décisions adaptées pour bien piloter votre projet.

Enfin, évidemment tout au long de votre projet, il faudra bien communiquer, créer l’évènement pour faire la différence par rapport aux projets concurrents, motiver les différents acteurs, négocier, faire-faire… Enfin ne pas oublier que pour qu’une équipe fonctionne bien, il vaut mieux des acteurs motivés, peu spécialistes que des spécialistes peu motivés. Le projet est une réussite collective ou chacun peut apprendre. Un bilan final permettra de tirer les enseignements, et une réunion de clôture, sera l’occasion d’une petite « fête » qui donnera l’envie aux acteurs de retravailler avec vous.

 

Avis d’expert par Frédéric Naudé, formateur en management et organisation. Il soutient les démarches de professionnalisation du management de projet en agissant sur la mise en place de méthode et le coaching de chefs de projet.
Il anime les formations « Réussir le management de son projet » et « Redresser un projet en difficulté ».