Entreprendre ensemble grâce à la relation humaine

Avis d’expert par Lucien Essique, formateur et Consultant en Relations Humaines


La relation humaine est centrale, c’est le conduit qui alimente le désir d’entreprendre ensemble

L’entreprise est un ensemble de personnes dotées chacune de compétences spécifiques, elles articulent leur savoir-faire, leur expérience et leur niveau de responsabilité pour construire une démarche de croissance. Sans les hommes et les femmes, ressource première de l’entreprise, celle-ci n’existe pas !

Je constate régulièrement lors de mes interventions en entreprise combien les relations professionnelles sont aujourd’hui encombrées  par nombre de conflits, de perte d’énergie, de non-dits, d’incommunication, de stress… Cet état de fait affecte résolument l’atteinte des objectifs, des résultats et la croissance de l’entreprise, tout en créant beaucoup de souffrance humaine !

Si la relation humaine est centrale, elle est souvent reléguée au deuxième plan, quelquefois masquée derrière des titres, des fonctions et une communication inexistante ou inadaptée. Les responsabilités sont partagées, les obstacles majeurs ! Ils sont de différents ordres, mais ils concourent tous à un manque de vitalité, de créativité et un manque, voire une absence de co-responsabilisation dans les relations professionnelles.

Je vous propose quelques axes de réflexion pour permettre à la relation professionnelle d’être conductrice de nombreuses valeurs, d’apporter tout son sens à l’élaboration et la réalisation des objectifs professionnels dans un climat bénéfique c’est-à-dire favorable, influent et bienfaisant.

  • Faire de l’apprentissage de la communication relationnelle un atout essentiel. La communication relationnelle est une compétence peu enseignée dans les apprentissages de base. La priorité est donnée, et à juste titre, au savoir-faire, à la spécialisation professionnelle. Pour le savoir-faire ensemble, il s’agit d’apprendre à savoir être avec soi-même et avec les autres, savoir dire, savoir demander, savoir refuser donc savoir mettre en commun.
  • Renoncer à entretenir les jugements, les dévalorisations, éviter de penser, de savoir ou de ressentir à la place de l’autre et apprendre à communiquer à partir d’un « Je » de positionnement personnalisé. Arrêter l’utilisation du « On », des « Nous » des généralisations « les Toujours et les Jamais » pour construire des positionnements personnalisés et cultiver l’art d’apprendre à écouter, dire, entendre et quelque fois ne pas dire.
  • Comprendre que la personne existe avant la fonction, prendre en compte que les relations professionnelles ne sont pas choisies mais contraintes. Intégrer qu’il existe des différents niveaux de relations et que certaines sont empreintes d’autorité ou de pouvoir. Savoir naviguer dans l’ensemble de ce puzzle relationnel, nécessite de poser des points de repère, des règles, des points de communication. La communication ne se décrète pas, mais elle s’établit, se construit ; ce n’est pas l’autre qui est difficile mais c’est bien l’approche d’autrui.
  • Ignorer les rumeurs internes, les bruits de couloir et entendre que le langage des peurs, des représentations imaginaires constituent le lit d’un mal-être, d’un manque d’implication personnelle. Rejeter les comportements déviants, voire « terroristes » qui exercent une pression, une toute puissance génératrice de stress, de mal-être ou de maladies. L’entreprise paie un coût exorbitant face à ces pratiques non professionnelles, quelque fois sourdes mais agissantes.

Savoir entreprendre ensemble, revient à voir la relation humaine comme point de passage obligée, invite à se former, à s’interroger par rapport à sa pratique relationnelle. Un budget important est dédié à la communication externe pour renforcer l’image de l’entreprise, l’effort est à porter aussi sur la communication interpersonnelle, en cela les outils de la Méthode ESPERE® que je propose dans les missions de consulting et de formation offrent les possibles de mieux vivre ses relations professionnelles.

Une belle invitation pour la rentrée prochaine !

 

Lucien Essique est également l’auteur du livre « La vie est un Mystère » paru aux Éditions Bénévent. Intervenant EFE, il anime les formations « Développer des relations positives en entreprise », « Renforcer sa communication par l’écoute active ».