Recrutement 2.0 : 4 actus, le temps d’un café

Fin d’année oblige, le temps nous est compté. Peu de temps pour effectuer sa veille, peu de temps pour chercher les bonnes pratiques, peu de temps pour s’imprégner de ce qui fait recette ailleurs et de ce qui pose question … partout.
Le recrutement est pourtant au centre de nos métiers et mérite qu’on s’y attarde, notamment en ces temps d’innovation.

Nous avons donc décidé de faire un rapide condensé de ce qui s’est dit ces derniers jours sur le web en matière de recrutement 2.0.
Penez un café … et cliquez !

  • Une belle initiative, pour commencer. Keljob fait le buzz en lançant l’offre d’emploi sous format vidéo exclusivement. Votre futur collègue, patron, vous présente le poste avec ses avantages, ses inconvénients et… son ressenti ! L’opportunité est laissée, au candidat, de répondre également sous format vidéo.
  • Comment utiliser Pinterest pour le business et le recrutement ? Ici aussi l’offre d’emploi s’offre un sérieux coup de jeune. Jacques Froissant livre ici son analyse de l’utilisation possible de ce réseau social en matière de recrutement : « Plus qu’à des offres d’emploi sous forme d’infographies (compliquées à mettre en oeuvre), je crois à une illustration avec un résumé de l’annonce. L’idée est de donner envie de lire derrière.
  • Quand Facebook dominera le monde du recrutement. Laurent Brouat livre, dans cet article, une analyse de la relation de Facebook avec le recrutement et le potentiel que cela représente.
  • Et puis, finalement, on en revient au CV. A l’ère du Recrutement 2.0, est-il toujours d’actualité ? Sans aller jusqu’à sa mort, quoique …, il est intéressant de suivre Marie-Pierre Fleury lorsqu’elle se demande : « CV, utile ou inutile ?« 

Le recrutement 2.0, finalement, se retrouve sous plusieurs formes, en plusieurs lieux, avec plusieurs acteurs.

Retrouvons-nous le 24 janvier prochain pour aborder cette question. Matinée en présence de Marie-Pierre Fleury (Id-Carrières, Canden), Jean-Christophe Anna (Link Humans), Jean-Baptiste Eloy (IPSOS) et le Colonel Jean-Philippe Conegero (Armée de Terre).
Programme ici