Sus aux fautes ! Faites de l’orthographe votre alliée

[vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text]

certificatvoltaire

Vous faites souvent les mêmes fautes d’orthographe ? Vous êtes un peu stressé quand vous écrivez un mail ? Vous faites peu de fautes mais souhaitez faire reconnaître cette compétence dans votre CV ?

Rassurez-vous, d’après une étude réalisée par l’agence TextMaster, 90 % des mails envoyés par des entreprises à leurs clients contiennent au moins une faute d’orthographe !

A qui la faute ?

Aux nouvelles technologies ? A la disparition des secrétaires ? Aux nouvelles méthodes éducatives ? En tout cas pas à Voltaire !

Pourtant, on ne soupçonne pas l’importance de l’orthographe en entreprise.

Savez-vous qu’une seule faute d’orthographe peut diminuer de moitié les ventes d’un site e-commerce ? Que 82 % des recruteurs seraient sensibles à l’orthographe ?

Pire, 5 % des recruteurs écarteraient une candidature dès la première faute et 35 % à partir de deux ou trois fautes !

La formation que nous vous proposons suit une méthode moderne, ludique et efficace, avec à la clé une certification reconnue et utilisée par plus de 400 entreprises : le Certificat Voltaire, l’équivalent en quelque sorte du TOEIC pour l’anglais.

A chaque question d’orthographe, vous gagnez des points et franchissez des niveaux.

L’objectif ? Ne plus faire de faute d’orthographe dans vos écrits professionnels (mails, comptes rendus, courriers papier, etc.) et le faire savoir sur votre CV !

Par fautes d’orthographe on entend tous les types de fautes. En fait, il peut être intéressant de distinguer orthographe… et grammaire !

De manière générale, même si nous verrons qu’il existe certaines règles, l’orthographe pure est pour ainsi dire « bête et méchante », il faut retenir la « graphie », c’est-à-dire la manière dont le mot s’écrit.

En revanche, la grammaire (accords, conjugaisons…) suit un raisonnement logique à partir de règles bien précises.

Dans tous les cas, pour améliorer son orthographe au sens large du terme, il faut

  • Apprendre les règles !

C’est la base, vous ne pourrez pas y couper… Cela dit, des outils ludiques peuvent vous aider à assimiler ces règles. Des « mémos » et des tableaux notamment sont très utiles et peuvent être utilisés à tout moment si vous avez un doute.

Par ailleurs, certaines règles s’expliquent par l’évolution historique de la langue française. Comprendre les origines d’une langue peut aussi aider à comprendre ses règles…

  • Faire appel à sa mémoire

Tous les moyens sont bons, particulièrement les moyens mnémotechniques. Nous avons tous des exemples en tête, comme le fameux « Mais, ou, est, donc, or, ni, car », pour retenir les conjonctions de coordination.

Le principe ici est de faire place à l’imagination ! Par exemple, pour mémoriser que mourir ne prend qu’un « r » et pas deux, on peut se dire la phrase suivante : « On ne meurt qu’une fois ! ».

Si on a une mémoire plutôt visuelle, on pourra jouer avec les couleurs pour éviter les confusions de mots.

  • Se poser des questions !

Les fautes peuvent être des fautes d’inattention, on veut rédiger vite et on ne prend alors pas le temps de la réflexion. Or, cette étape est indispensable pour rédiger correctement. Portez tout particulièrement votre attention sur les accords, qui concentrent une bonne partie des erreurs de rédaction !

Exemple : Les lettres que j’ai envoyées. Comment accorde-t-on « envoyé » ? Voici les questions à se poser ici :

  • Dois-je mettre « é » ou « er » ? (« é » car c’est un participe passé et pas un infinitif)
  • Dois-je accorder ou pas ? Oui (règle avec « que »)
  • Lettres est féminin ou masculin, au singulier ou au pluriel ? (féminin pluriel)

Une bonne astuce quand on ne sait pas : la technique du « remplacement ». Dans notre exemple, si vous hésitez entre « é » ou « er », en remplaçant le son « é » par un autre son du type « u » (lu), vous savez que ce n’est pas un infinitif qu’il faut mettre mais un participe passé car Les lettres que j’ai lire ne se dit pas.

En résumé, mémorisez les règles, posez-vous les bonnes questions, remplacez et vous saurez ![/vc_column_text][dt_quote type= »blockquote » font_size= »normal » background= »fancy » animation= »none »]pascalineAprès des études de communication, de journalisme et de sciences politiques, Pascaline Roi a collaboré à plusieurs supports de presse (Télérama, Pleine Vie, Le Petit Futé…) en tant que journaliste. Aujourd’hui, elle travaille comme rédactrice pour des jobboards du groupe CareerBuilder, dont Careerbuilder.fr et Lesjeudis.com. Chez EFE, elle anime plusieurs formations relatives aux écrits professionnels : « Rédiger vite et bien », « Améliorer ses écrits professionnels », « Prendre des notes et rédiger des comptes-rendus » et « Ecrire sans faute – Certification Voltaire ».[/dt_quote][/vc_column][/vc_row]