Assertivité en entreprise : pour qui et pour quoi faire ?

[vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text]Florence Mercier-Handisyde est consultante en organisation et conduite du changement. Elle intervient également sur nombre de formations visant à accompagner les individus dans la prise en main de compétences relationnelles.

1 – La Rédaction Analyses Expert – Qu’appelle-t-on assertivité ?

L’Assertivité trouve ses racines dans le mot Affirmation et recouvre plus précisément l’idée de l’affirmation de soi (to assert himself  en anglais).

L’assertivité, ou affirmation de soi, est la capacité de s’affirmer librement, dans sa communication et dans ses comportements, sans émotion dérangeante pour soi-même et pour les autres.

2 – La Rédaction Analyses Expert – Quels sont les ressorts de l’assertivité ?

S’affirmer dans le respect d’autrui c’est être soi-même, exprimer ce que l’on ressent, ce que l’on désire, ce que l’on refuse, exercer ses droits sans renier ceux des autres.

L’assertivité vient de soi. Pour être assertif, nous n’avons pas besoin que l’autre le soit également. C’est un choix de comportement qui nous appartient.

Pour cela nous mettons en œuvre deux ressorts complémentaires :

  • Le ressort « interne », qui s’appuie sur la connaissance de soi, l’estime de soi, le regard porté sur les autres
  • Le ressort « externe » ou relationnel, qui s’appuie sur la maîtrise de sa communication et du processus de réaction et d’interaction.

3 – La Rédaction Analyses Expert – Quels peuvent être les bienfaits de l’assertivité en entreprise ?

Développer son comportement assertif permet :

  • Aux personnes les plus discrètes ou effacées :

D’exprimer plus facilement leur point de vue, de se faire entendre, de savoir dire non, de poser des limites et de tenir cette position.

  • Aux personnes les plus autoritaires ou manquant d’écoute :

De prendre conscience des différences de fonctionnement des individus et de l’apport de chacun à l’activité, de déployer des comportements plus collaboratifs, leviers de l’efficacité collective.

  • Pour toute l’entreprise :

De diminuer le stress personnel et de ne pas en induire chez autrui, d’offrir une meilleure qualité de communication et donc d’améliorer les relations interpersonnelles, de faire gagner du temps et de l’énergie en évitant malentendus et conflits, d’améliorer les échanges interservices.

4 – La Rédaction Analyses Expert – Peut-on réellement « travailler » son assertivité ?

Nous sommes d’ores et déjà tous en possession des bases du comportement assertif, qui nous distingue de l’animal qui lui n’a, face aux difficultés, pour seuls comportements que  l’agressivité, la fuite ou la soumission.

L’aptitude à déployer un comportement assertif se travaille donc comme nous pouvons travailler un muscle, en multipliant les mises en pratique (pas besoin d’être sportif cependant pour entretenir son assertivité…). Très rapidement être assertif devient un réflexe.

La formation vous apportera une meilleure compréhension du processus assertif. Le point clé est ensuite de pratiquer dès que possible. Et surtout de s’accorder le droit à l’erreur. Être assertif c’est en effet aussi ne pas rester sans agir suite à une réaction négative ou inappropriée de votre part (passivité, agressivité, fuite, manipulation… ). Vous avez toujours la possibilité et le choix de réguler la relation en rectifiant votre comportement, en rejouant la scène.[/vc_column_text][dt_quote type= »blockquote » font_size= »normal » background= »fancy » animation= »none »]fmhFlorence Mercier-Handisyde, consultante en organisation et conduite du changement, formatrice, enseignante, accompagne entreprises et individus dans leurs changements individuels et collectifs. Intervenante EFE, elle anime les formations « Maîtrise et affirmation de soi – Assertivité Niveau 1 » et « Développer son potentiel créatif« .[/dt_quote][/vc_column][/vc_row]