Et si vous mettiez un peu de créativité dans vos réunions ?

réunion

 

1- La Rédaction Analyses Experts : On entend parler de créativité dans tous les sens mais qu’entend-t-on vraiment par là ?

La créativité est très à la mode pour 2 raisons :

  • Premièrement, elle s’est dégagée de l’univers uniquement artistique réservé à une élite.
  • Deuxièmement, elle a fait son entrée dans le quotidien et aussi dans le monde de l’entreprise depuis quelques années. Tout le monde en parle, elle devient familière et aussi dévoyée parfois : c’est la rançon de la gloire.

Réduire la créativité à une phrase est bien restrictif, mais s’il faut une définition, je propose celle-ci : « la créativité, c’est l’aptitude d’une personne ou d’un groupe à imaginer un nouveau concept ou objet ou à découvrir une solution inédite à un problème. C’est aussi la capacité à assembler autrement ce qui existe déjà ». Par exemple, le créateur de Blablacar a inventé ni l’automobile, ni la location de voitures. Il a combiné de l’existant à un besoin et il a créé une stratégie gagnante et innovante !

 

2- La Rédaction Analyses Experts : Sommes-nous tous créatifs ?

Bonne nouvelle, la réponse est oui ! Dès l’enfance, nous créons, nous assemblons, nous explorons. Dans cette période de la vie, la créativité est naturelle et bien présente. Plus elle est stimulée, plus elle est facile d’accès. Puis vient le temps de la réflexion, de ranger nos apprentissages dans les cases, de développer les capacités de notre hémisphère gauche qui occupe tout l’espace dans notre approche de chaque situation. Et la créativité s’en va sur la pointe des pieds pour rejoindre l’univers de notre imagination mis en sourdine (hémisphère droit du cerveau). Alors que les neurosciences nous indiquent qu’en stimulant les deux hémisphères droite et gauche, notre part logique ET notre part imaginative, nous pourrions continuer d’être créatifs. C’est ce que propose la méthodologie de créativité dédiée à l’entreprise (CPS Creative Problem Solving) qui vient réveiller ces aptitudes en nous.

 

3- La Rédaction Analyses Experts : Pourquoi utiliser la créativité avec son équipe ?

La créativité est beaucoup plus efficace en groupe qu’en solo. Pratiquée en équipe, la production des idées nouvelles appartient au collectif, parce que chacun vient enrichir les idées énoncées. Cette phase créative « ensemble » est importante car nous savons que, psychologiquement, le fait d’apporter sa patte à un projet a plusieurs avantages :

  • L’équipe s’approprie plus facilement le projet parce qu’elle a contribué à l’enrichir.
  • On voit naître un sentiment d’appartenance et de fierté.
  • Cette pratique fédère le groupe car les participants se découvrent sous un autre angle avec un esprit réellement collaboratif. L’émulation remplace la compétition interne.

La condition majeure est de respecter les règles incontournables de la méthode CPS. Notamment l’autocensure (je n’ose pas dire mon idée, les autres l’exprimeront mieux) et le non jugement (on n’a pas le temps, pas l’argent, c’est ridicule ou farfelu, etc), véritables attitudes créaticides, à bannir toutes deux pendant la session de créativité.

 

4- La Rédaction Analyses Experts : Quelles sont les règles d’animation propres à une réunion de créativité ?

Pour animer une session de créativité, il est indispensable de rassurer les participants, de les encourager et d’inclure une touche ludique pour débloquer l’hémisphère droit. Nous sommes tous créatifs mais de manière différente, certains vont trouver 10 idées par minute, d’autres auront besoin de poser une à deux questions pour démarrer. Quoiqu’il en soit, la méthode CPS propose une panoplie d’outils infaillibles pour aider à trouver des idées. Ils s’organisent autour d’une structure en 3 points :

  • Relever le défi (l’objectif)
  • Générer des idées et les classer (la production)
  • Préparer à l’action (la concrétisation)

 

5- La Rédaction Analyses Experts : Comment exploiter au mieux le résultat de cette réunion ?

Rien de pire dans la créativité que de se retrouver avec une multitude de post it collés au paperboard sans savoir comment engager l’action et le premier petit pas vers une concrétisation. Pour éviter le brainstorming « sauvage », la méthodologie indique comment regrouper les idées par affinités, trier selon des critères précis celles qui ont du potentiel, les enrichir pour garder les meilleures. Celles-ci seront présentées sous une forme logique et attractive avec leurs forces, leurs inconvénients et des pistes pour les mettre en pratique.

 

En suivant ce fil conducteur avec un animateur gardien du processus et du temps, vous êtes sûr d’arriver à une production concrète pour passer à l’étape suivante du projet.[/vc_column_text]

 

[dt_quote type= »blockquote » font_size= »normal » background= »fancy » animation= »none »]photoCarstensenChristine CARSTENSEN est formée à la communication, la psychologie et la créativité à Paris V. Intervenante à l’Ecole Centrale de Paris. Passionnée par l’amélioration de la communication en entreprise grâce à la gestion optimale de l’intelligence relationnelle et de la créativité, moteur de l’excellence.
Intervenante EFE, elle anime les formations «Animer des réunions de créativité » , « Développer sa mémoire » et « Développer son aisance relationnelle avec l’AT et la PNL« .[/dt_quote][/vc_column][/vc_row]