Interview Flash d’Audrey DIJOUX, International Training Manager chez Clarins

audrey dijoux

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

International Training Manager, Audrey Dijoux accompagne au quotidien collectivement et individuellement les différents pays dans le déploiement du dispositif multimodal de Clarins.

La question « pitch »Quelle est votre mission sur terre ? Vous avez 140 caractères !

Tout faire pour être heureuse : « Le bonheur ne dépend pas de ce qui nous manque mais de la façon dont nous nous servons de ce que nous avons ! »

La question « RH » – Quelles sont, selon vous, les principales qualités que doit posséder un Digital Learning Manager ?

Un Digital Learning Manager est avant tout un Learning Manager. Il faut aimer apprendre et transmettre !

La question « qui fâche »La fonction de responsable formation telle que nous la connaissons aujourd’hui est-elle appelée à disparaître ?

Non, je dirais plutôt qu’elle se destine à une évolution perpétuelle. Chez Clarins on parle d’Innovation Permanente pour nos produits. C’est un terme qui décrit selon moi très bien l’évolution de la fonction formation. C’est un métier en mouvement, qui exige une bonne capacité d’adaptation mais surtout la curiosité d’aller toujours plus loin, explorer de nouveaux territoires.

La question « concrète » – Comment les dispositifs de formation Clarins vont-il évoluer dans les prochaines années ? 

Nous avons des ambitions fortes et nous mettons tout en œuvre pour que le dispositif Digital Learning chez Clarins continue d’évoluer et de répondre aux besoins de nos conseillères de beauté en termes d’apprentissage. Cela passe par une stratégie toujours plus engageante, des équipes motivées et des résultats quantitatifs et qualitatifs.

La question « naïve » – Le Digital Learning est-il une affaire de génération ?

C’est une des idées reçues que l’on peut avoir mais je ne pense pas du tout. C’est ce que je trouve passionnant dans ce métier. C’est avant tout une affaire de personnes et à partir de là, cela dépend d’une variété de facteurs, de la conviction, de l’énergie et des moyens qu’on est prêt à investir pour mener à bien un projet Digital.

La question « consultant » – Quels sont les obstacles à surmonter pour réussir l’introduction du digital dans la démarche globale de formation ?

Il y a des obstacles de tout type mais la réussite d’un projet Digital Learning est très lié à la culture et à la stratégie d’une entreprise. Une fois qu’on se lance dans ce genre d’aventure, on mesure le chemin parcouru, on prend des risques, on apprend de ses expériences (des bonnes comme des moins bonnes) et on avance.

La question « inspirante » – Si vous deviez citer une source d’inspiration dans votre métier, quelle serait-elle ?

Tout ce qui touche au développement du numérique. Des nouveaux jeux vidéo aux dernières applications !

Pour aller plus loin, découvrez le programme de la conférence « Digital Learning Manager : créez des expériences apprenantes engageantes ! » le 29 novembre 2018 à Paris.

 

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][dt_quote]audrey dijouxInternational Training Manager chez Clarins, Audrey Dijoux accompagne collectivement et individuellement les différents pays dans le déploiement du dispositif multimodal Clarins.

/dt_quote][vc_column_text][/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]