Stress : comment le gérer ?

Lacher prise

1 – La rédaction Analyses Expert : Qu’est ce qui, selon vous, peut être générateur de stress ?

Petit rappel : le stress est un réflexe de survie, il se déclenche lorsque notre cerveau perçoit une situation potentiellement menaçante et nous permet de nous adapter.

Il existe trois manifestations possibles :

  • la fuite
  • le combat
  • l’inhibition

Tout comme un animal devant un prédateur. C’est grâce au stress qu’une personne est capable de faire un bond en arrière lorsqu’une voiture est sur le point de l’écraser ou qu’une autre personne,  phobique des chiens, pourra sauter d’un mur élevé sans se blesser pour échapper à l’animal. Tout cela sans intervention de la volonté, cela « se fait » en mode automatique.

Mais la plupart du temps, nous sommes plus souvent stressés par une surcharge de travail, un embouteillage non prévu, la pression d’un manager  que par un tigre sabre ou un grizzly. Or notre corps réagit de façon identique. Les mécanismes physiologiques qui se mettent en place sont les mêmes : accélération cardiaque, transpiration, digestion ralentie, modification de l’acuité visuelle, sécrétion d’adrénaline puis de cortisol et de sérotonine, etc. Or, bloqué dans une voiture ou devant son écran sur lequel apparaît un mail d’un client difficile, ces modifications au lieu de nous aider à faire face se transforment en poison pour notre corps.

Pour répondre à votre question, tout peut donc être générateur de stress s’il est perçu comme tel par notre cerveau reptilien.

Mais le stress se déclenchera uniquement si le cerveau perçoit une menace (1ere évaluation) ET si l’analyse de nos ressources et compétences pour y faire face s’avère insuffisante (2ème évaluation). Si mon manager me confie une tâche supplémentaire 5mn avant de partir à un rdv et que j’ai du temps plus tard dans la journée ou que je m’autorise à  dire non le stress sera inexistant ou faible alors que si je ne suis pas capable de refuser et que mon emploi du temps est déjà surchargé, le niveau de stress sera au maximum. C’est, pour reprendre Epictète  « (non)  pas les événements qui perturbent les hommes mais l’idée qu’ils s’en font ».

2 – La rédaction Analyses Expert : Comment adopter un meilleur comportement face au stress ?

Face aux évènements potentiellement stressants, plusieurs éléments peuvent être aidants :

  • Se rappeler que le corps sait gérer le stress à condition qu’il y ait des périodes de repos pour qu’il puisse recharger les batteries. Il est donc important voir vital, de prendre des pauses dans la journée (la pause mandarine ou la pause respiration devant la fenêtre ouverte plutôt que la pause cigarette), de pratiquer des activités ressourçantes dans la semaine : déjeuner avec un/une ami(e), lire, marcher, jardiner, cuisiner, à ne pas confondre avec les activités physiques ou sportives (également nécessaires) et les obligations familiales ou sociales.
  • Pour que le moins d’évènements possibles déclenchent du stress, il est utile de travailler sur son discours intérieur : observer les pensées qui émergent,  les remettre éventuellement en doute: ai-je des preuves ? n’y a-t-il pas une autre façon de voir les choses ? et si c’est vrai est ce grave ? Repérer les erreurs de logiques fréquentes comme le raisonnement binaire : si ce n’est pas parfait, c’est nul !
  • Savoir dire non
  • Pratiquer l’assertivité plutôt que l’agressivité, la manipulation ou la passivité. Ce registre relationnel  part du principe que chaque individu a le droit d’avoir et d’exprimer ses propres idées, sentiments et besoins et a pour objectif  la recherche de solution win win.
  • Se fixer des objectifs réalistes

3 – La rédaction Analyses Expert : Quelles sont les nouvelles pratiques pour mieux apprivoiser son stress et celui des autres ? 

Le « shabbat numérique », l‘expression n’est pas de moi,  je l’ai entendu récemment à la radio. Cela consiste à décider de ne pas regarder ses mails et /ou son portable pendant une journée soit pour se reposer efficacement soit pour effectuer des taches qui nécessitent du temps de réflexion continu et tranquille.

4 – La rédaction Analyses Expert : Comment gère t-on les confits liés au stress ?

Plutôt que de jouer à faire circuler la patate chaude, il est préférable d’admettre son stress, de définir  de façon précise son besoin et de le poser : une réponse avant 18h, un état d’avancement du dossier, un délai supplémentaire, de l’aide… et à l’inverse face à une personne stressée, l’écouter, la sécuriser en lui demander de quoi elle a besoin et éventuellement lui faire prendre conscience de ses ressources. Plus facile à dire qu’à faire mais c’est beaucoup plus efficace.

5 – La rédaction Analyses Expert : Quel 1er conseil pourriez vous donner pour gérer son stress ?

Respirer

[vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text]Sandrine Hassler Vinay est consultante et formatrice en entreprise. Intervenante EFE, elle anime «Maîtriser son stress pour améliorer ses performances», «Les leviers du bien-être au travail», « Les 7 outils d’accompagnement du changement » et «Communiquer efficacement autour du changement».

 

Stress au travail ? découvrez nos formations

 

[/vc_column_text][dt_quote type= »blockquote » font_size= »normal » background= »fancy » animation= »none »]

sandrine-vinayAprès 15 ans d’expérience en entreprise comme responsable marketing puis chef de projets événementiel en France et en Australie, Sandrine Hassler Vinay est aujourd’hui consultante et formatrice en entreprise. Intervenante EFE, «Maîtriser son stress pour améliorer ses performances»,« Les 7 outils d’accompagnement du changement » et «Communiquer efficacement autour du changement».

[/dt_quote][/vc_column][/vc_row]