Digital Learning Manager : au coeur de la transformation digitale

DIGITAL LEARNING MANAGER : AU COEUR DE LA TRANSFORMATION DIGITALE

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Mondialisation, explosion du numérique, réforme… la formation professionnelle est en train de vivre une petite révolution. Pour répondre aux enjeux d’immédiateté, d’interactivité et de personnalisation, la digitalisation apparaît comme indispensable à votre stratégie de formation. S’il y a fort à parier que le Digital Learning Manager (DLM) pourrait devenir la pièce maîtresse des organisations, on peut se demander qui se cache derrière ce nouveau professionnel. Quelles sont ses missions du Digital Learning Manager et existe-t-il un profil type ?

Le Digital Learning Manager, ambassadeur du changement

Alors même que l’apparition de cette fonction est récente en entreprise, son périmètre d’actions est déjà en constante évolution. Si le Digital Learning Manager doit avant tout être un pédagogue spécialisé dans la technologie afin de proposer des outils de formation innovants, il doit surtout  jouer un rôle stratégique en entreprise pour faire de la formation numérique un facteur clé de succès dans votre politique de gestion des talents.

Explorateur dans l’âme, il a également pour rôle de renfoncer la culture numérique de votre entreprise, en menant une véritable campagne d’évangélisation en accompagnant le changement au-delà des sillos.

Dans un univers hyper connecté où chacun a un accès instantané à des sources d’information quasi-illimitées, les comportements d’apprentissage ont radicalement changé : l’apprenant est devenu consommateur digital. Plus que jamais, une fracture peut s’installer entre les collaborateurs en mesure d’intégrer avec fluidité de nouvelles sources de connaissances, et ceux peu enclins à transformer leurs méthodes de travail, qui le seront encore moins demain, car la marche sera encore plus haute à franchir.

La digitalisation des modalités pédagogiques bénéficie de l’apparition de nouveaux outils qui modifient le rapport de l’apprenant à la formation. Mais quels sont les outils à privilégier pour multiplier les points de contact sans tomber dans la gadgétisation ?

Il apparaît indispensable de privilégier une pédagogie centrée sur le faire, l’intelligence collective, l’open innovation et l’expérimentation.

Repensez votre stratégie de formation à l’ère du digital !

Si la formule consacrée ATAWADAC (Any Time, Any Where, Any Device, Any Content) redéfinit désormais les nouveaux comportements des apprenants, le temps du passage à l’action a sonné pour adapter votre stratégie à ces nouveaux usages :

  • Quelles sont les nouvelles expériences pédagogiques attendues par les apprenants ?
  • Quels sont les principaux outils de digitalisation de la formation ? Comment casser les codes en tirant parti du digital ?
  • Comment déployer cette stratégie pour favoriser l’engagement et impliquer vos équipes ?
  • Quels sont les indicateurs pour mesurer la performance de ces dispositifs ?

Autant de questions auxquelles EFE vous propose de répondre avec une conférence dédiée au Digital Learning Manager le 29 novembre 2018, animée par un panel d’experts venus partager leurs retours d’expériences.
Cette journée sera une occasion unique de partir à la découverte des nouveaux territoires du learning en expérimentant l’immersion et le collaborative learning.

Pour aller plus loin découvrez également le premier parcours certifiant Digital Learning Manager, toujours en partenariat avec Abilways Digital et Learn Anssembly.

 

[/vc_column_text][dt_quote font_size= »normal » background= »fancy »]marion aubry

Marion Aubry est responsable de conférences au sein d’EFE.

 

En charge de la conférence « Digital Learning Manager », n’hésitez pas à la contacter directement par e-mail pour toute question.[/dt_quote][/vc_column][/vc_row]