Révéler le vivant au coeur des organisations ! #corporatehackers

Corporate hacking

Découvrez l’interview d’Audrey SAGET, Présidente d’Imfusio, à l’origine du mouvement Corporate Hackers

Et si les leaders de demain étaient les hackers d’aujourd’hui ? c’est de cette conviction vécue et portée par Imfusio qu’est né le mouvement des corporate hackers, ces pirates bienveillants qui œuvrent aujourd’hui pour (re)donner du sens au travail, (re)mettre l’humain au cœur des organisations et viser l’économie du mieux.

En attendant de retrouver Audrey SAGET, lors de notre prochaine conférence dédiée à l’innovation managériale, elle nous livre sa vision en 6 questions clés.

 

La question « 140 caractères » – Quelle est votre mission sur terre ?

Révéler le vivant dans les organisations, réconcilier performance et durabilité, bien-être et progrès, et encourager le hacking bienveillant.

 

La question « pitch » – Pouvez-vous nous faire le pitch d’Imfusio en une phrase ?

Imfusio est un cabinet de conseil en transformation des organisations basé à Paris, Barcelone et Montréal.

Pionniers, experts de la transformation, nous œuvrons depuis plus de 10 ans aux côtés de nos clients pour changer en profondeur et durablement les façons de manager, de collaborer et de « faire le métier ».

Animés par notre raison d’être : « Révéler le vivant au cœur des organisations », nous sommes convaincus que les organisations sont un levier de transformation sociétale et qu’en y ré-activant les principes du vivant, elles ne pourront qu’aller vers le mieux. Mieux travailler ensemble c’est déjà mieux vivre ensemble et viser le progrès plutôt que la performance.

C’est ce que nous appelons « l’économie du Mieux ».

Et puisque l’exemplarité est importante pour nous, nous fonctionnons aujourd’hui en mode « opale », c’est-à-dire de manière transparente et libérée, avec notamment :

  • un partage de la décision (auto gouvernance),
  • une place importante donnée au développement personnel et à la connaissance de soi,
  • la rémunération « en conscience » (chacun choisit sa rémunération)

La question « naïve » – L’entreprise libérée, ça fait peur. Quels impacts positifs avez-vous pu constater sur les collaborateurs ?

Le premier impact positif, c’est l’engagement des collaborateurs.

Aux nouveaux acteurs, avec du sens, ils ont à cœur de faire grandir pour eux et pour les autres, ce bien commun qu’est l’organisation.

Le second, c’est le développement de chacun.

Pour qu’une entreprise soit « opale », prendre soi de chacun, en travaillant sur la plénitude en particulier, c’est faire un cadeau inestimable aux collaborateurs. Cadeau qui rayonne aussi bien sur leur vie personnelle que professionnelle

Le troisième est une conséquence des 2 premiers : engagement + plénitude = progrès.

Et ce progrès est un réel bénéfice pour l’organisation ET pour les collaborateurs.

La question « consultant » – Quels sont les obstacles à surmonter pour démarrer une démarche de libération ?

Tout d’abord, il faut une véritable volonté du dirigeant actuel de la structure.Car c’est avant tout la hiérarchie qu’une telle démarche vient bousculer, en remettant en question le rapport au pouvoir et à l’autorité sur lequel nous nous sommes construits pendant des décennies (voir des siècles !).

Ensuite il faut accepter qu’une démarche de libération puisse prendre du temps.Parce qu’il n’y a pas de méthode « toute faite », c’est un état d’esprit à développer pas-à-pas et à cultiver tous les jours.

Enfin, pas de libération sans un cadre clair ! Il faut définir avec l’ensemble des collaborateurs des valeurs limites, des rites et rituels à entretenir et même quelques règles parfois à respecter 😉

La question « concrète » – Pensez-vous que les pratiques managériales actuelles soient un frein à l’innovation et à la croissance en entreprise ?

Évidemment ! Je crois que cela se résume en une citation que je tiens de mes années de Disruption chez TBWA : « A definition of insanity : doing the same thing over and over again expecting different results »

Le monde nous demande autre chose, à nous d’agir autrement pour y arriver.

La question « inspirante » – Si vous deviez citer une source d’inspiration dans votre métier, quelle serait-elle ?

J’ai depuis quelques années un respect particulier pour un homme discret que je considère comme un grand leader, et non dirigeant : Philippe Zimmerman, DG d’ADEO. Il a su repousser les limites de son organisation quand tout allait bien ! Audacieux et visionnaire, il a aussi toujours su s’entourer des bonnes personnes pour construire le chemin.

 

Pour aller plus loin, découvrez le programme de la conférence « Panorama des Innovations Managériales » les 4 & 5 décembre 2018 à Paris.

 

[/vc_column_text][dt_quote font_size= »normal » background= »fancy »] Audrey Saget IMFUSIOAprès 10 ans au sein de TBWA, Audrey Saget est aujourd’hui Présidente d’ Imfusio, cabinet spécialisé dans la transformation culturelle et métier des organisations.
Elle interviendra lors de notre prochain « Panorama des Innovations Managériales » à Paris les 4 & 5 décembre.[/dt_quote][/vc_column][/vc_row]