Quelle est votre stratégie sur les réseaux professionnels ?

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Consultant en stratégie digitale, Thierry do Espirito réalise des missions de conseils pour des entreprises ou des institutions. Il anime pour EFE, la formation « Booster son réseau professionnel »

L’accumulation des contacts sur LinkedIn (pour donner un exemple de réseau) n’a aucun intérêt en soi. Si vous n’avez pas une stratégie évidente, le bénéfice de ces nouvelles connexions risque d’être très faible. Vous devez développer votre réseau, certes, mais avec des intentions claires. En voici au moins cinq.

  • Proposer une clé d’entrée professionnelle

C’est la base de votre présence sur les réseaux sociaux, de votre visibilité et de votre référencement. Un bon profil, convenablement rempli et ajusté, et doté d’un fort réseau de contacts, c’est l’assurance d’une présence en bonne position dans les résultats de recherche sur votre nom. Le développement du réseau a alors un sens, surtout s’il est aussi bien travaillé en qualité (variété des profils, position) qu’en quantité (ampleur significative).

  • Investir un secteur

Pour des raisons de recherche de postes ou de prospection commerciale, vous avez besoin de vous implanter davantage dans un secteur particulier. Vous pouvez alors orienter vos demandes de connexions vers ce secteur, par exemple en affichant un profil qui vous intéresse et en regardant dans la colonne de droite, « Autres pages consultées », qui présentent des profils similaire souvent dans la même société ou des sociétés dans son environnement. En effet, le réseau se créee à partir de liens connexes qui se font naturellement.

  • Rechercher des informations clés

L’information est capitale quand on veut contacter des gens à coup sûr, pour quelque motif que ce soit et c’est là tout l’intérêt du réseau. Autant se renseigner pour enrichir ce qui constituera le futur échange, téléphonique ou par messagerie. Via LinkedIn, vous pourrez observer les profils des postes occupés dans l’environnement d’un futur poste, leurs activités, la nature des relations qu’ils entretiennent avec leur milieu (anciens d’une même école, collègues de longue date, etc.). Tout cela facilitera vos prises de contacts.

  • Faire valoir ses expériences professionnelles

Cela devrait donner du grain à moudre aux recruteurs, qui cherchent des expériences réussies ou des compétences rares ou particulières. Toutefois, restons prudent : il y a très peu d’exemples probants de recrutement de cadre ou de manager effectués de la sorte via LinkedIn ou tout autre réseau. Ceux qui sont recrutés ont répondu à une annonce sur ce réseau, très peu l’ont été par des recruteurs attirés  directement par leur profil. Ce qui n’empêche pas de soigner la présentation de ses expériences, en insistant sur leur singularité.

  • Publier des contenus expert

La publication ou la reprise d’articles est une des façons d’entretenir son réseau, en mettant en avant son image d’expert. Il faut néanmoins veiller à que ces contenus soient engageants, autrement dit suscitent des réactions ou des commentaires. Excluez la platitude, les contenus ouvertement corporate, la promotion brute de produits… Privilégiez les appels aux questions, la valeur ajoutée, l’humour, les propositions intéressantes, les interviews exclusives, la vidéo.

Tous ces points et d’autres encore sont abordés dans ma formation « Booster son réseau professionnel ». A bientôt !

Enregistrer

Enregistrer[/vc_column_text][dt_quote font_size= »normal » background= »fancy »]Consultant en stratégie digitale, Thierry do Espirito réalise des missions de conseils pour des entreprises ou des institutions. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages professionnels : « Développer sa marque personnelle » (Leduc.s), « La communication de changement », « Les nouveaux intranets » (Editions du CFPJ). Il anime pour EFE, la formation « Booster son réseau professionnel ».

[/dt_quote][/vc_column][/vc_row]

Enregistrer