Les clés pour réussir l’intégration d’un nouvel arrivant

qualité de vie au travail

Comment intégrer un nouvel arrivant ?

Saviez-vous aujourd’hui que 4% des salariés démissionnent lors de leur premier jour de travail ? que 86% décident de rester ou quitter l’entreprise dans leurs six premiers mois suivant leur embauche ?

Étude sur l’industrie de Bersin by Deloitte : Onboarding Software Solutions 2014: On-Ramp for Employee Success

L’intégration est l’une des étapes clés de ce qu’on appelle « l’expérience collaborateur » ou « l’expérience salariée ». Comme on a commencé à parler de l’expérience client, la recherche et le terrain ont pu montrer que l’expérience collaborateur était tout aussi importante pour la performance de l’entreprise car :

  • Elle avait un impact direct sur le Turn-over, donc sur l’un des coûts RH les plus importants ;
  • Elle avait aussi un impact sur cette fameuse expérience client, car un collaborateur épanoui saura vendre sa marque et répondre aux besoins des personnes qu’il sert mieux qu’un collaborateur aigri ou en colère contre son entreprise.

L’intégration d’un nouvel arrivant est ainsi la deuxième étape des sept points qui font l’expérience utilisateur.

Source : Nicomak

Une intégration réussie repose sur 3 points :

  • Les relations,
  • Les tâches,
  • Les outils.

Voici quelques pistes pour chacun des points :

  • Pour les relations : les équipes et le manager doivent montrer leur présence. Cela passe par
    • Un avertissement que la personne arrive auprès de toutes les personnes qui vont travailler avec elle ;
    • Une lettre de bienvenue ou un livret d’accueil ;
    • L’organisation d’un repas de bienvenue ;
    • Un tour de couloir auprès des différents responsables de service,
  • Pour les tâches : on doit s’assurer que les besoins sont bien compris. On peut le faire :
    • En préparant un document pour lui présenter les objectifs du poste ;
    • En établissant une liste de tâches pour le premier jour, la première semaine, le premier mois, le premier trimestre
    • En rédigeant le planning des deux premières semaines
  • Pour les outils : il est nécessaire de valider que le nouvel arrivant a tout ce dont il a besoin pour effectuer son travail :
    • Veillez à demander le mois qui précède son arrivée et vérifier la semaine précédente que tout est commandé et opérationnel concernant les logiciels et matériels nécessaires aux tâches du futur salarié
    • Ajoutez l’adresse e-mail dans l’annuaire des employés et les listes de diffusion ;
    • Demandez de l’aide pour l’installation du bureau, la configuration du téléphone et de la messagerie, les blouses ou uniformes, les cartes de visite, les modèles de présentations/documents, etc.

Et finissez en prévoyant des points réguliers sur les 6 premiers mois pour valider que tout se passe bien – et ainsi pouvoir agir au plus vite si quelque chose n’est pas assez clair.

 

Pour plus d’info, découvrez notre formation : 

La démarche RSE comme levier d’innovation

Manager, passer du temps avec son équipe

Management bienveillant

 

[dt_quote font_size= »normal » background= »fancy »]Nicomak inspire, forme et transforme les managers et les organisations qui souhaitent travailler autrement. Nos consultants interviennent auprès d’entreprises de toutes tailles pour diagnostic les sources de tension, former les managers et co-construire le changement. Nous animons chez EFE la formation « La démarche RSE comme levier d’innovation ».[/dt_quote]