L’esprit entrepreneurial, qu’est-ce que c’est ?

leadership

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Qu’appelle-t-on « esprit entrepreneurial » ?

On parle d’esprit entrepreneurial car il s’agit en effet d’une façon de penser et d’agir. De façon schématique je dirais que l’esprit entrepreneurial voit des opportunités dans les situations de changements, voir cherche le changement plutôt que d’attendre de s’y adapter. Cette façon de penser permet notamment de prendre des risques mesurés, de penser de façon créative, d’être innovant et dans l’apprentissage continu.

 

Peut-on le développer ? Si oui comment ?

On peut en effet développer son esprit entrepreneurial que l’on soit indépendant ou salarié et ce n’est pas un trait de caractère réservé aux millenials !

Pour le développer on peut notamment observer dans notre quotidien professionnel ou personnel le projet qui mobilise chez nous un ou plusieurs de ces cinq aspects :

  1. ce projet nous passionne
  2. ce projet développe notre capacité à toujours chercher le perfectionnement
  3. ce projet nous inspire un optimisme pour les possibilités de développement
  4. ce projet nous incite à comprendre et mesurer les risques à prendre pour le faire aboutir
  5. ce projet motive avant tout à passer à l’exécution

Si vous cochez une ou plusieurs de ces propositions alors vous avez pris conscience que vous êtes habité-e par cet esprit entrepreneurial.

Reste qu’il s’agit d’une force qu’il va falloir soutenir et nourrir pour passer à l’action et tout mettre en œuvre pour se réaliser et réaliser ce projet.

 

Vous animez la formation « Développer son esprit entrepreneurial », pouvez-vous nous donner quelques infos sur ce qui s’y passera ?

Pendant deux jours nous allons aborder quatre grands chapitres pour découvrir les leviers et les limites de notre désir d’entreprendre. Ces quatre chapitres sont les suivants :

1.    Découvrir ses raisons d’entreprendre : comprendre son pourquoi reste la plus viable motivation pour faire face aux imprévus

2.    Oser entreprendre : entreprendre c’est bien souvent accepter d’aller vers l’inconnu. Nous verrons comment dépasser cette peur pour en faire un levier d’apprentissage continu.

3.    Aligner son ambition professionnelle et sa réalité personnelle pour créer sa vision : entreprendre c’est engageant, d’où l’importance de bien comprendre nos ressources et nos besoins pour être cohérent et non dans le fantasme.

4.    Identifier le modèle de business adapté : vendre un service, fabriquer un produit, seul-e ou en équipe. Entreprendre c’est avant tout une question d’organisation, nous verrons comment adapter les bons outils au développement de l’activité.

Vous sortirez de cet atelier en ayant cerné vos motivations pour entreprendre et vous serez outillé-e pour vous lancer.

 

Pouvez-vous nous donner un exemple de manifestation d’un « esprit entrepreneurial » ?

Récemment j’ai eu l’opportunité d’accompagner une intrapreneure. Celle-ci, impliquée dans la vie de son entreprise, a réussi la mise en place d’un toit aménagé en zone d’agriculture urbaine, ouvert aux salariés de l’entreprise. Une belle initiative qui est bonne pour l’entreprise et ses collaborateurs !

 

Découvrez nos formations :

 

[/vc_column_text][dt_quote font_size= »normal » background= »fancy »]
Jeanne Granger accompagne, depuis 2011, des porteurs de projets, des agences et des grands comptes sur des thématiques telles que : l’innovation digitale, sociale, environnementale dans les secteurs de l’architecture, l’agriculture urbaine, l’éducation, le luxe ou la RSE. Chez EFE, elle anime les formations « Développer son esprit entrepreneurial« , « Créer sa micro-entreprise » et « Rédiger un CV et une lettre de motivation percutants« .[/dt_quote][/vc_column][/vc_row]