Témoignage : Je participe au cycle certifiant Facilitateur !

facilitation

Pouvez-vous nous parler de votre parcours professionnel ?

J’ai un parcours atypique je pense, car j’ai une formation initiale de chimiste, avec un master en Qualité et Chimie analytique !
J’ai travaillé comme Responsable d’une agence de consultants à Reims pendant 4 ans dans les domaines du conseil et de la formation à la Qualité. J’ai ensuite rejoint, en région parisienne, le groupe britannique Computacenter en tant que Responsable Qualité. J’y suis restée plus de 10 ans, en créant le service réclamations clients, le comité de gestion des risques, la démarche développement durable, etc.
En 2006, mon poste de Directeur au comité de direction a pris une tournure plus centrée sur le management et le pilotage des activités de back office.
J’ai quitté le groupe en 2009, pour retrouver de la liberté dans ma vie personnelle et créer ma propre structure de conseil et de formation en management et gestion de projets : Positive Sens.
Aujourd’hui je suis coach professionnel, formatrice, consultante et bientôt facilitatrice !

 

Pourquoi avez-vous choisi de participer au Cycle certifiant Facilitateur ?

J’ai choisi ce cycle pour deux principales raisons :

  • La première est qu’il est certifiant et que nous avons une véritable démarche professionnelle à mener pour obtenir cette certification. Cela m’apporte beaucoup plus qu’une certification de formatrice et de consultante, métiers que je maîtrise assez bien aujourd’hui !
  • La seconde est qu’au-delà de mes pratiques actuelles de formatrice, consultante ou coach. Il s’agit d’une nouvelle posture ! Les outils et la logique de réalisation sont réellement innovants, le collectif est au cœur de la réflexion et implique de comprendre tous les leviers de l’intelligence collective.

 

Qu’expérimentez-vous durant le cycle ?

Le cycle s’intitule « posture et outils » et c’est ce que nous expérimentons tout au long des 10 jours ! L’objectif est de pratiquer le plus possible les outils et d’incarner la posture de Facilitateur.
Louise Kolai, notre formatrice, nous permet de « vivre » nous-mêmes les outils et donc l’expérience client de nos futurs groupes ! La posture repose sur les fondamentaux de l’intelligence collective : le non jugement, le « oui et », la bienveillance et l’écoute active, le « je peux vivre avec » qui permet d’avancer sans léser ni appauvrir le débat, etc…

 

Quelles sont, d’après vous les principaux enjeux du métier de facilitateur ?

Les enjeux de ce nouveau métier sont évidents pour moi !
Les jeunes générations ne souhaitent plus l’autocratie décrétée dans certaines organisations, ils veulent participer, collaborer, s’exprimer ! Mais cela ne se fait pas n’importe comment si on veut que ce soit productif et utile.
L’enjeu de production de livrables et d’atteinte de résultats rapides et performants est tout aussi important !

 

Dans quel(s) cadre(s) pensez-vous utiliser la facilitation à la suite de votre participation au cycle certifiant ?

Je l’utilise déjà ! Tout au moins certains outils très faciles à transposer en formation. En conseil, la démarche de facilitation permet d’accompagner le changement et d’impliquer de façon plus rapide et plus efficace les équipes. Seuls les managers sont parfois à convaincre du bienfait de ses pratiques, en termes de motivation et implication des équipes… ils craignent parfois perdre du pouvoir…

 

Quelles évolutions voyez-vous dans les années à venir pour le métier de facilitateur ?

Le métier de Facilitateur va devenir la norme je pense assez rapidement en matière de formation, consulting et même de management ! C’est la nouvelle posture à adopter pour travailler ensemble efficacement !

 

Votre mot de la fin ?

Contrairement à mon idée de départ ce nouveau métier me demande beaucoup de travail et d’implication : la facilitation n’est pas si … facile… elle demande au contraire beaucoup de recul, d’analyse et de compréhension du besoin, d’adaptation et de démarches itératives avant d’arriver ensemble au résultat.
Mais quelle satisfaction d’avoir mené et accompagné parfois des centaines de personnes vers un résultat collectif !
Le mot de la fin ? Seul on sait, ensemble on découvre !

 

Si vous aussi vous êtes intéressé(e) par le Cycle certifiant « Facilitateur : posture et outils » vous pouvez consulter le programme complet en cliquant ici.
Ce cycle certifiant est organisé sur 10 jours et permet de répondre aux objectifs suivants :

  • Développer sa posture et ses compétences de facilitateur.
  • Expérimenter une palette d’outils au service des groupes ou des collectifs.
  • Designer et faciliter une intervention en intelligence collective.

Pour passer la certification, les participants de nos cycles sont invités à produire un mémoire les amenant à prendre de la hauteur sur leurs pratiques et à s’intéresser particulièrement à une problématique proche de leur univers professionnel.
La prochaine promotion commencera le 08 octobre 2018.