Maîtriser son stress : des astuces naturelles accessibles à tous ?

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Avant de venir en formation, notre formatrice Caroline Navette vous donne déjà quelques pistes pour maitriser votre stress.

 

Avaler un café sur le trajet du travail.
Répondre à plus de 50 mails à l’heure du déjeuner.
Sauter d’un métro à l’autre pour ne pas rater votre cours de sport.
Le tout sans quitter des yeux l’écran de votre Smartphone…

Votre vie de citadin ultra connectée vous l’adorez bien sûr ! Mais avouez qu’elle est un peu épuisante parfois, non ? Heureusement la bulle de bien-être et de relâchement est tout près, dans une forêt ou un parc par exemple ! Elle peut même être à deux pas de votre bureau, qui dit mieux ?  Voilà donc, ci-après, quelques explications et astuces concrètes pour vous aider à intégrer ces contacts ressources avec la nature et plus spécifiquement les arbres dans votre quotidien.

Quels sont les bénéfices des arbres contre le stress ?

Vos maux de tête, problèmes cardiaques, diabètes, asthme ou rhumes à répétition peuvent avoir pour origine le stress. De nombreuses études scientifiques réalisées sur le contact avec les arbres, appelés également bains de forêt, évoquent les nombreux effets biologiques et physiologiques bénéfiques :

  • Le stress mesuré par le taux de cortisol salivaire baisse de 13,4% après simple observation d’une forêt. La pratique du bain de forêt pourrait alors diminuer le taux de cortisol, mais potentiellement aussi l’adrénaline et noradrénaline qui témoignent du stress également.
  • L’équilibre entre le système sympathique et le système parasympathique pourrait lui aussi être modulé par les contacts dans les parcs ou bois. Rappelons que le système sympathique met l’organisme en éveil (réaction de combat ou de fuite) et le système parasympathique le calme (baisse des fréquences cardiaque et respiratoire, stimulation de la digestion, etc.). L’équilibre de ces systèmes est mesuré par l’analyse de la variabilité de la fréquence cardiaque. Cela nous montre une baisse de l’activité sympathique et une augmentation de l’activité parasympathique après observation d’une forêt et encore plus après marche en forêt ou dans un parc.
  • La fréquence cardiaque après une marche en parc ou en forêt est diminuée de plus de 4 % par rapport celle mesurée après une marche en ville. Parallèlement, la simple observation d’une forêt favorise une baisse de 6% de la fréquence cardiaque. La tension artérielle pourrait baisser elle aussi dans de telles conditions.
  • Le bien-être psychologique est bien évidement amélioré par ces escapades auprès des arbres. Ainsi, les symptômes du stress et de la dépression peuvent être atténués tandis que la vitalité peut être accrue. Ce qui n’est pas sans bénéfice pour la qualité du sommeil !

Comment faire pour réaliser ce contact avec les arbres ?

Le mieux est d’aller se balader dans les bois au moins une fois par semaine. Pour information, 75% des français vivent à moins de 30 minutes d’une forêt. Si ce n’est pas votre cas ou qu’à l’heure actuelle vous pensez que votre agenda ne vous permet pas cette ballade forestière, voici 6 étapes pour un rituel dans un parc, celui à proximité de votre travail ou domicile :

  • N’emportez ni téléphone, ni appareil photo, ni musique, ni autre source de distraction
  • N’attendez rien de particulier
  • Ralentissez la cadence, et oubliez le temps
  • Trouvez un endroit où vous asseoir, sur l’herbe, à côté d’un arbre ou sur un banc
  • Remarquez ce que vous entendez et voyez, et si besoin prenez note de ce que vous ressentez
  • Restez si possible au minimum 20 minutes

 

Et si vous faisiez rentrer l’effet déstressant la forêt chez vous et dans votre bureau ?

Vous ne pouvez pas aller en forêt ou dans un parc ? C’est facile de faire rentrer les arbres chez vous avec un simple diffuseur d’huiles essentielles (certains se branchent même directement sur l’ordinateur, 2 gouttes dans un peu d’eau) ou en dépannage SOS en respirant directement à même le flacon. Inhaler des huiles essentielles agit sur le psychisme et procure rapidement une sensation de bien-être. Choisissez des huiles essentielles qui contiennent une bonne quantité de terpènes, des composés odorants de la famille des phytoncides, ces molécules apaisantes qui enrichissent l’air de la forêt.

Le top 3 des huiles essentielles revigorantes et antistress :

  • L’épinette noire – Picea Mariana, un arôme boisé stimulant et vivifiant qui redonne de l’énergie en cas de fatigue passagère ou de gros stress.
  • Le pin sylvestre – Pinus sylvestris, un parfum de forêt et de sève de pin dynamisant et tonique, efficace pour favoriser la concentration et dégager la respiration.
  • Le sapin baumier – Abies balsamea, ça sent le résineux, c’est frais revigorant, très agréable. Cette huile fait même fuir les microbes de l’air.

Alors quand sera votre prochaine ballade dans un parc ou diffusion d’huiles essentielles antistress ?

« Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas » disait Lao Tseu,
Et finalement, pour pas à pas diminuer votre stress, vous pouvez débuter à l’instant simplement en commençant par mettre une belle photo de forêt en fond d’écran de votre téléphone ou ordinateur. A vous de jouer !

 [/vc_column_text][/vc_column][vc_column][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

[/vc_column_text][dt_quote font_size= »normal » background= »fancy »]

Formatrice et consultante en développement personnel, Caroline Navette est également naturopathe, conférencière et auteure. Chez EFE, elle intervient sur la formation « Maîtriser son stress pour améliorer ses performances »[/dt_quote][/vc_column][/vc_row]