Entretien de recrutement : préparez-vous à valoriser vos compétences !

leadership managérial

[vc_row][vc_column][vc_column_text]L’entretien est l’étape clé du recrutement. Il permet à l’employeur de se forger une conviction à la fois sur la capacité du candidat à remplir la fonction et sur sa capacité d’évolution future dans l’entreprise. Savoir se présenter et se différencier, créer la relation avec son interlocuteur, montrer sa motivation sont autant d’enjeux qui font de l’entretien un exercice complexe et souvent redouté. Travailler tant la forme que le fond permet d’aborder plus sereinement l’exercice de l’entretien et de maximiser ses chances de réussite.

 

Comment préparer un entretien de recrutement ?

Dans tout processus de recrutement, l’entretien est une étape clé. Si le recruteur a d’ores et déjà présélectionné des candidats sur CV, la rencontre, elle, est primordiale. Au-delà d’évaluer vos compétences, le recruteur cherche avant tout à vous connaître et vous projeter dans votre futur environnement de travail. Préparer un entretien de recrutement, c’est donc se connaître, connaître l’employeur et se poser les bonnes questions : qu’est-ce qui me plaît dans ce poste ? En quoi suis-je fait pour ce poste, cette entreprise ? Est-ce un environnement qui me correspond, pourquoi ?

Il faut donc bien se renseigner sur l’employeur : consultez le site institutionnel, les réseaux sociaux (Linkedin, Facebook, Twitter), ce que les collaborateurs en disent (Glassdoor), l’actualité (évènements, articles presse), etc. Ces premières recherches vous permettront d’avoir un premier niveau de connaissance de l’employeur. Vous aurez l’occasion d’approfondir ces connaissances pendant l’entretien lui-même. Il est important aussi que vous vous renseignez sur la ou les personnes qui vont vous recevoir en entretien (en consultant leur Linkedin par exemple).

Ensuite, il est très important d’être capable d’expliquer la cohérence de votre parcours et de votre projet professionnel : pourquoi avez-vous choisi telle ou telle formation, expérience, entreprise, ville ? Quels liens faites-vous entre ces différentes expériences ? Qu’est-ce que chacune d’elles vous a apporté ? En quoi ont-elles impacté la suite de votre parcours ? Quel bilan en tirez-vous (positif et négatif) ? En quoi ces expériences vous ont-elles construit en tant que personne ? Que révèlent-elles de vous ? Qu’auriez-vous fait différemment ? Qu’est-ce qui, dans votre parcours, justifie votre candidature ? Comprendre son parcours c’est comprendre ses motivations et donc être plus à même de se projeter sur un poste ou non.

Enfin, il faut être capable de se mettre à la place du recruteur. C’est un bon moyen de prendre du recul sur votre propre candidature et de réfléchir aux questions qui pourraient vous être posées.

 

L’entretien est bien souvent l’occasion de valoriser ses expériences précédentes auprès du recruteur, comment faire ?

Valoriser ses expériences oui, à condition de le faire avec adresse. Il ne faut pas vouloir à tout prix tout présenter. Vous n’en aurez pas forcément le temps. En fonction du poste que vous ciblez, c’est à vous de sélectionner les expériences qui vous semblent les plus pertinentes dans le cadre de l’entretien. En fonction du format de celui-ci, vous les aborderez soit lors de votre présentation initiale (celle qui fait suite à « allez-y », « présentez-vous », « je vous écoute ») soit au fil de l’échange en rebondissant, par exemple, sur un élément donné par le recruteur. Enfin, si vous vous apercevez, à la fin de l’entretien, que vous n’avez pas présenté une expérience importante, dites à votre recruteur que vous souhaitez évoquer un dernier point avant de partir.

Attention aussi à la manière de valoriser vos expériences. L’important est de montrer au recruteur que vous avez su prendre de la hauteur et que vous êtes capable de valoriser vos réussites certes, mais également de reconnaître les situations dans lesquelles vous auriez pu mieux faire ou faire différemment.

Dernière chose à laquelle vous devez être attentif(ve), c’est de toujours bien mettre en perspective votre expérience par rapport au poste. Pensez à faire du lien !

 

Existe-t-il une bonne posture ou attitude à avoir lors d’un entretien de recrutement ?

Adoptez une posture professionnelle qui rassure le recruteur. Tenez-vous bien droit(e) sur votre chaise, afin de ne pas être gêné(e) pour respirer (votre colonne d’air doit être dégagée) et mettez vos mains en évidence sur la table. Regardez bien votre interlocuteur pendant l’échange et pensez à sourire, cela vous détendra.

 

Comment se préparer aux « questions pièges » ?

Si vous vous êtes bien préparé(e) à l’entretien, vous ne percevrez pas ces questions comme des questions « pièges » mais comme des questions « challenging ». Si vous êtes en ligne avec votre parcours et vos motivations pour le poste, alors vous devez répondre avec sincérité en argumentant. Ne répondez pas du tac au tac si la question vous semble difficile. Prenez le temps de formuler une réponse claire. Enfin, si vous ne savez pas quoi répondre, dites-le. Il n’y a rien de pire que d’essayer de broder…

 

Vous avez mené un bon nombre de recrutements, quels conseils donneriez-vous aux candidats ?

Je vais me répéter mais l’entretien est une rencontre. Certes, c’est un moyen d’évaluation et de sélection mais vous ne devez pas arriver avec ça en tête. Dites-vous que, si vous avez décroché un entretien, c’est que votre profil correspond au besoin. Maintenant, c’est ce que vous êtes qui fera la différence et ce que vous voudrez bien montrer de vous ! Aussi, si après un entretien, vous n’êtes pas retenu, ayez le réflexe de rappeler la personne pour avoir un feedback.

 

Votre mot de la fin ?

Ne sacralisez pas l’exercice de l’entretien et ne diabolisez pas le recruteur !

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

[/vc_column_text][dt_quote font_size= »normal » background= »fancy »]

Après un début de carrière dans le recrutement au sein d’un cabinet de conseil, Clotilde est actuellement comédienne et formatrice en insertion professionnelle et en prise de parole. Chez EFE elle anime la formation « Se préparer à un entretien de recrutement« .

[/dt_quote][/vc_column][/vc_row]