Mind mapping : comment booster sa mémoire grâce à la carte mentale ?

Mind mapping

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

L’utilisation du Mind mapping (ou carte mentale) permet à tout professionnel d’organiser sa pensée et accroître son efficacité quel que soit le sujet : préparation, prise de notes, communication, gestion du temps… Il s’agit d’un outil de travail clé pour augmenter sa performance et rentrer dans une démarche positive avec ses collaborateurs tout en gagnant en créativité.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Pourquoi est-il important de travailler sa mémoire ?

mémoire

Pour tous, petits et grands, la mémoire est un atout majeur en terme d’apprentissage et de réactivité. Elle s’entraîne naturellement depuis les premiers jours de la vie. Imaginez tout ce qu’un enfant doit apprendre et mémoriser pour se débrouiller dans le monde ! Vient ensuite le temps de l’école, du collège et de l’université où nous continuons de solliciter nos capacités de mémorisation. En milieu professionnel, nous n’arrêtons pas d’emmagasiner de nouvelles informations et souvent trop d’informations en même temps.

Tout « en même temps », tel est notre point faible… Mettons-nous sur pause !

Pause

Nous ne prenons pas le temps des quelques secondes d’enregistrement nécessaires à la classification et à la mémorisation. Pour encoder puis stocker l’information, notre cerveau a besoin de se mettre régulièrement sur « pause ».

Ce n’est pas une perte de temps, au contraire. Quand ce mode d’emploi n’est pas respecté, nous commençons à nous sentir débordés et à douter de notre mémoire. En fait, nous saturons intellectuellement, nous ressentons une fatigue mentale. Alors que la faculté de stockage du cerveau est loin d’être atteinte. Notre cerveau demande juste un temps pour l’enregistrement.

Comment peut-on mieux mémoriser ?

Fonctionnement cerveau

Pour mieux mémoriser, il n’y a pas de recette miracle : l’essentiel est de saisir comment le cerveau fonctionne. De façon schématique, il faut savoir que le cerveau a deux hémisphères, gauche et droit, chacun mémorisant des types d’informations différentes, le corps calleux au milieu facilite les connexions entre les deux hémisphères.

Selon les recherches de Roger Sperry, Prix Nobel 1981 pour ses travaux :

  • l’hémisphère gauche traite plutôt le détail, le séquentiel, le rationnel, l’analytique.
  • L’hémisphère droit enregistre d’une manière globale, synthétique, intuitive et utilise beaucoup les images et des symboles. C’est pourquoi le code de la route emploie des dessins compris internationalement, les sociétés utilisent des logos parce que notre cerveau les grave plus facilement que les mots.

Pour un apprentissage et une mémoire optimum, nous avons besoin de stimuler les deux hémisphères et par conséquent, les deux approches : le détail et le global, la logique et l’intuitif, les mots et les images.

Or, notre enseignement nous invite à privilégier la partie gauche du cerveau. La formation « Développer sa mémoire » offre une multitude d’exercices ludiques qui viennent remettre en route l’imaginaire pour être encore plus performant. Notre cerveau adore le décalage, la surprise et l’humour. L’ennui est le plus grand ennemi de la mémoire.

Le Mind Mapping, qu’est-ce que c’est ?

Mind mapping

La carte mentale ou mindmap adopte le point de vue de Roger Sperry. Elle est issue des recherches de Tony Buzan qui l’a diffusée dans le monde entier. Elle est construite comme un neurone. Au centre de la page, le thème à traiter ou l’information à mémoriser, autour des branches principales et sous-branches comme les ramifications des neurones qui se connectent entre elles. Un mot par ligne ou branche avec un dessin ou un symbole correspondant. Ainsi l’information est répétée sous deux formes, pour satisfaire cerveau gauche et droit. L’idée de la carte mentale et que nous avons une pensée rayonnante d’une part, et d’autre part, notre mémoire procède par association d’idées. Ainsi quand une idée surgit, on ajoute une branche ou sous branche. De plus, le cerveau reconnaît par le dessin global de la carte la façon dont sont structurés nos neurones. Un effet miroir en quelque sorte.

Image trouvée sur le site de Tony Buzan

Elle est un excellent soutien à la mémorisation pour plusieurs raisons :

  • Donne une vision d’ensemble d’un seul coup d’œil : un dessin sur un A4 format paysage
  • Utilise les deux hémisphères par les mots ou chiffres (cerveau gauche), les images et les couleurs (cerveau droit)
  • Reflète exactement la façon dont nous fonctionnons pour mémoriser de manière optimale

Quelles utilisations de la MindMap  ?

Loin devant les classiques fiches mémo, elle donne les meilleurs résultats pour :

  • Préparer et se rappeler d’une présentation orale pour une prise de parole en public
  • Mémoriser un processus
  • Synthétiser un dossier
  • Présenter les grandes lignes d’un projet
  • Stimuler la créativité d’une équipe où tout le monde peut enrichir la carte mentale en travail de groupe sur paperboard
  • Prendre des notes synthétiques qu’on aura plaisir à relire.

Pour en savoir plus sur le Mind Mapping, découvrez nos formations dédiées :