Comment identifier ses voleurs de temps et agir ?

temps

Vous arrive t-il parfois de finir une journée et de penser : « je n’ai rien eu le temps de faire aujourd’hui ! » ou bien « je n’ai rien fait de ce que j’avais prévu ! ». Pourtant, vous avez disposé d’ une journée complète de 7, 8 voir 9 heures. Alors, que s’est-il donc passé ?

Il se pourrait que vous ayez été « hameçonné » par d’autres personnes ! Ou tout simplement que vous vous soyez laissé perturber dans vos activités par une masse d’imprévus  ou de tâches qui vous éloignent perfidement  de vos priorités.

Mais quels sont ces voleurs de temps ?

Voici une liste non exhaustive dans laquelle vous pourriez vous retrouver  :

  • Incapacité à dire non aux autres
  • Pas de planification de vos priorités au quotidien, à la semaine
  • Tout a le même niveau de priorité : urgent et important
  • Désordre
  • Réunions trop nombreuses et pas toujours pertinentes
  • Porte constamment ouverte
  • Incapacité à mettre un terme à une visite qui s’éternise
  • Incapacité à terminer une action commencée
  • Difficultés à décider, tergiversations
  • Patron, collègues chronophages
  • Tendance à reporter les tâches peu intéressantes
  • Perfectionnisme
  • Papillonnage….

Comment faire pour retrouver la maîtrise de votre temps ?

Faites l’inventaire de ce qui vous fait perdre du temps. Listez d’un premier jet puis complétez la liste au fil de la semaine

Ensuite, décidez ! Le temps est un temps de vie qui nous a été donné par la vie et qui s’écoule et surtout qui ne se recharge pas. Ce qui veut dire plus clairement que chaque minute qui passe ne reviendra pas.  Alors, oui, vous pouvez et devez décidez du comment vous allez désormais utiliser cette denrée précieuse.

Pour chaque problème relevé, écrivez la ou les solutions possibles selon le schéma:

« Pour cesser  …de faire ceci… je  vais  … faire cela…».

Exemple : pour éviter de perdre trop de temps avec les emails, décidez ; au lieu de consulter ma messagerie toutes les 5 minutes, je vais consulter les emails seulement 2 ou 3 fois par jour à heures fixes ou au lieu de répondre dès qu’un message arrive, je vais répondre pendant les blocs de temps que je planifie pour cela

Appliquez, suivez, recommencez !

Vous disposez maintenant de consignes adaptées à votre propre comportement par rapport à la gestion de votre temps. Vous devez les appliquer dans votre vie quotidienne: tout d’abord en les prenant en compte lors de la planification de vos tâches et ensuite en les respectant au cours de la réalisation de vos activités. Changer des habitudes n’étant pas facile, vous retomberez, plus ou moins souvent, dans vos travers. C’est naturel !. Relisez votre liste, modifiez-la ou complétez-la si nécessaire, et promettez-vous de la mettre en pratique.

Cette approche vous permettra effectivement de gagner du temps dans vos journées que ce soit pour être plus efficace ou tout simplement pour mieux profiter de la vie.

Rappelez-vous : On ne peut pas gérer son temps, on ne peut que l’utiliser judicieusement.

Pour aller plus loin, nous vous proposons de nous rejoindre sur deux formations :

[dt_quote font_size= »normal » background= »fancy »]Sandra MOLTENI est consultante-formatrice et coach certifiée, spécialisée en organisation et management. Depuis plus de 15 ans, grâce à sa double expérience en entreprise et dans le conseil, elle intervient interventions en mode individuel et collectif sur des thèmes variés : organisation, management et développement personnel. Partenaire d’EFE, elle intervient sur les formations « Anticiper et gérer les conflits interpersonnels » et « Utiliser le feedback comme outil de management ».

[/dt_quote]