Comprenez les mécanismes de la prise de décision : entre raison et émotions

[vc_row][vc_column][vc_column_text]En tant que manager, d’abord de vous-même et éventuellement d’une équipe, il vous revient de prendre des décisions dont la portée n’est pas toujours anodine. La « vraie » prise de décision est un exercice complexe car il s’agit de jongler avec de nombreux paramètres. Décider c’est à la fois rassurant pour soi-même car cela démontre votre capacité de détermination mais c’est tout aussi inquiétant car la part de doute qu’une décision engendre est bien réelle. Le décideur, en proie au piège de l’hésitation, se retrouve dans une position délicate face aux enjeux et aux conséquences pour la suite.

 

Halte à la prise de tête et bienvenu dans la compréhension simple des mécanismes de la prise de décision !

La principale difficulté réside dans le jeu des forces en présence. A ma gauche l’émotion, un poids lourd de la discipline qui n’a pas d’égal pour danser autour de son adversaire et frapper au bon endroit, « là où ça fait mal ». A ma droite la raison, dotée d’une formidable rapidité de mouvement, d’une virtuosité spectaculaire dans les combinaisons et les enchaînements. Elle est capable de retourner les situations les plus délicates.

 

Dans ce combat de percussion, qui sera la tenante du titre ?

Chacune dispose de ses armes. Pour la raison, noblesse d’esprit oblige, le recueil d’information est capital. Froide et distante, elle calcule ses coups à l’avance et cherche à prendre de la hauteur sur son adversaire. Elle soupèse et mesure les faiblesses d’une tactique, organise sa défense et consolide ses appuis. L’émotion quant à elle, est prompte à défendre sans concession ni compromissions les valeurs pugilistiques qui l’anime. Elle a dans son jeu toute une gamme de sentiments instillant tantôt la peur ou le soulagement, la sérénité ou le doute. Les décideurs ont beau parier sur l’une, puis se raviser en misant sur l’autre, rien n’y fait parfois pour les départager. C’est à ce moment que le gong du temps change les règles et fait sa loi !

 

Mais alors, comment décider ?

Des observateurs avertis croient voir l’émotion capituler souvent sous le poids de la raison. En apparence, les dés semblent ainsi souvent jetés. Mais, au moment de trancher, la main se met soudain à trembler, il suffit à nouveau d’une flèche d’hésitation pour faire basculer le match.  Le jeu n’est pourtant pas truqué, pour gagner il faut en connaître les règles.
Heureusement, à la frontière du management en entreprise et du développement personnel, des outils d’aide à la prise de décision sont disponibles, toujours plus subtils que l’emploi d’un casse-tête tribal. De la grille de décision à la communication à son équipe, en passant par la gestion de ses émotions et le consensus, il faut savoir utiliser ces outils en fonction de la situation et de la nature de la décision à prendre. Par exemple, vous souhaitez que votre équipe s’implique d’avantage sur un projet ? Avez-vous pensé à prendre certaines décisions avec vos collaborateurs à ce sujet ?[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Envie de tester des techniques de prises de décision pour différentes situations ? Plus d’info et inscription ici. 

 

 

[/vc_column_text][dt_quote font_size= »normal » background= »fancy »]Après plus de vingt ans d’un parcours professionnel effectué dans le secteur des médias et de la communication, ancien journaliste-reporter, rédacteur en chef, directeur commercial, Albain Venzo s’est formé aux disciplines du management, de la préparation mentale et du coaching via un programme dédié aux sportifs de haut niveau. Il anime chez EFE les formations «Réussir sa prise de fonction de manager» et «Les clés de la motivation de ses collaborateurs».[/dt_quote][/vc_column][/vc_row]